Acasă Citate Les 12 Commandements de ma vie existentialiste et épicurienne. Le modèle...

Les 12 Commandements de ma vie existentialiste et épicurienne. Le modèle axiomatique „d’un monde à la dérive” (Ouvrage de philosophie politique – prof. dr. Thomas CSINTA)

Thomas CSINTA, Profesor de modelizare matematică și matematici aplicate în științe inginerești și social–economice, Director de Programe MASS (Matematici Aplicate in Stiinte Sociale), Consultant în  Educaţie şi  Cercetare de pe lângă, Conferinţa Şcolilor Superioare Franceze de Înalte Studii  (CGE), Cofondator IRSCA Gifted Education, Vicepreşedinte Consortiul EDUGATE 

CUFR (Consultanță Universitară Franco – Română, Research & Development – Headhunting) de pe lângă Școlile Superioare Franceze de Înalte Studii (Les Grandes Ecoles). CUFR (Conseil Universitaire Franco – Roumain Research & Development – Headhunting, auprès des grandes écoles françaises). Centre of French Graduate and Postgraduate advice, education and Research & Development – Headhunting)

„Un monde à la dérive” (Ouvrage philosophique – Thomas CSINTA)  

Les 12 commandements de ma vie. Modèle axiomatique!

01. Nous avons toujours une part de responsabilité dans ce qui nous semble injuste, car nous sommes responsables de nos choix lesquels, à notre insu, déterminent notre avenir. Car ils le conditionnent, il convient de choisir en toute conscience. Dès lors, nous devons accepter leurs conséquences, sans regrets ni résignation, mais avec sérénité et humilité.

02. Le temps de vivre est le temps d’aimer. Vivre sans contraintes et jouir sans temps morts.

03. Plus on est pauvre, plus on croit en Dieu. Plus on croit en Dieu, plus on devient pauvre.

04. Pour être heureux, il suffit de s’engager, être tendu vers un but. On ne devient pas vieux pour avoir atteint un certain âge, on devient vieux, parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident  la peau, renoncer à son idéal, ride l’âme. Les guerres n’enseignent rien à ceux qui les gagnent, si les vaincus n’ont rien appris. Puisque, avec le temps l’humiliation deviendra vengeance inéluctable, terrible, aussi terrible que fut la peur qui l’engendra. Pire que la mort, c’est la peur de mourir et l’image que nous avons de celle-là, c’est un héritage de notre culture.

05. Les graves questions, sont les questions qu’on se pose gravement pour dispenser  d’y répondre. Aussi revient-elles périodiquement.

 06. L’amour se présente comme une transgréssion. Il sépare ce qui était uni, et uni, ce qui était séparé.

07. La liberté est la dernière des passions individuelles. C’est la raison pour laquelle elle est aujourd’hui immorale. Qui aime la liberté, défie la mortIl faut l’ accepter avec ses souffrances, pour espérer bien vivre celle-là et ses joies.

08. Pour être malheureux de ce qui nous manque, on ne peut être heureux de ce qu’on a. Puisque les choix douloureux ne sont jamais synonymes de liberté. Ils ne peuvent qu’être castrateurs et mutilants.

09. La vie est imprévisible et se présente toujours différemment à chaque être, c’est ce qui la rende attachante et exclusive (unique). Malheureusement, elle n’est tirée qu’à un seul exemplaire et si on enlève un morceau il ne repoussera plus jamais. Par conséquent, si elle n’est pas une aventure risquée, elle ne vaut rien.

10. Ne prends jamais exemple sur les autres, agis selon ton cœur et ta conscience. Ne juge jamais ni en bien ni en mal, sois intransigeant avec toi et tolérant avec les autres, ne garde pas pour toi les plaisirs que tu le peux partager. Entre le mensonge et la vérité, choisit toujours l’attitude qui fera le moins mal aux autres. Ne ment jamais par ruse, mais par générosité. Ne soit égoïste que pour ta conscience. Ne fonde jamais ton bien-être au détriment d’autrui. Soit heureux de vivre et tu accepteras mieux les autres et les autres te le rendront. Méfie-toi de l’amitié, elle est souvent fondée sur l’intérêt et maintenue par le profit, mais crois en l’amour sous toutes ses formes. Ne reconnais d’autorité que dans le savoir, choisi la solidarité et non la compétition. Ne joue pas à être, mais sois-toi-même. Sache que réussir sa vie n’est pas d’accumuler des biens, mais de se savoir digne de ce que l’on possède et surtout de préserver son intégrité. Le menteur est toujours victime de celui qui l’oblige à  mentir, par sa peur,  celle d’entendre la vérité. Il y a  deux façons  de  piller l’autre: tout prendre  sans rien donner, et tout donner, sans rien prendre. 

11. Nous ne sommes pas sur terre pour nous économiser, mais pour nous dépenser sans compter. Quand on ne croit plus en rien, qu’on n’attend plus rien de personne et de nulle part, qu’on semble toucher au fond du désespoir, c’est alors qu’on devient  libre. Il y a des secrets, qui ne meurent, jamais.

12. Le respect ne s’exige (ne s’impose) pas, il se mérite.

In memoriam „străinul” Albert Camus (1960 – 2020). Este oare „Ciuma” lui Camus, pandemia noastră Covid – 2019? Recomandarea celebrei lucrări tuturor celor sechestrați la domiciliu (în „libertate condiționată sub control judiciar”). Pledoarie pentru cauza absurdului. Camus et l’Algérie: „je t’aime moi non plus”!

Thomas CSINTA, research professor of Mathematical modeling and Applied mathematics in Social Sciences and criminal investigative journalist (Press Attached of Organization for the Defense Human Rights – United Nations)

 

Candidatură la Academia Română. Lansare de carte la BCU (Biblioteca Centrală Universitară) București. Cultură generală contemporană prin intermediul faptului divers. Carte de investigaţii jurnalistice cu tematică socio – judiciară și economică din actualitatea internaţională dedicată Generalului Bartolomeu–Constantin Săvoiu, Suveran Mare Comandor–Mare Maestru al Marii Loji Naționale Române fondată în 1880 (Thomas CSINTA, research professor of Mathematical modeling and Applied mathematics in Social Sciences and criminal investigative journalist)

Omagiu și recunoștință unor personalități românești în cărți de matematici generale și aplicate, prezente în Bibiloteca Națională a Franței „François Mitterrand“ și adresate absolvenților de liceu și elevilor „preparatoriști” (studenți în primul ciclu universitar – Licență) candidați la concursurile de admitere în școlile superioare franceze de înalte studii științifico – inginerești și economico – comerciale (Corespondență de prof. dr. Thomas CSINTA)

Congresele internaționale ale Universității „Apollonia” din Iași – 2020 și 2022 (prof. univ. dr. Thomas CSINTA). Les Congrés internationaux de l’Université „Apollonia” de Jassy – 2020 et 2022 (Reserach professor Thomas CSINTA)

Premieră mondială absolută: „Investigații jurnalistice în serial” Vol.10 (Educație și Învățământ). Subiecte de Teze de Masterat de Cercetare şi de Doctorat în Științe Sociale. Studiul fenomenelor socio–judiciare și economice cu ajutorul teorei haosului (Sisteme complexe – fractali), a sistemelor formale (de tip Gödel), teoria (algebrică a) grafurilor și cercetări operaționale